YOUSSEF OUCHRA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Youssef Ouchra / La 5V

Alors que nous nous retrouvions en plein confinement à observer le déploiement d’une constellation de satellites dont le but est de quadriller la planète pour les besoins expansionnistes d’une culture du profit – dont la 5G est le support technique – Youssef Ouchra propose un contrepoint poétique et une action pour le vivant, à la portée de tous.

La 5V – pour 5è Vie / Vivant / Végétation / Voyage / Véhicule* – née de l’expérience du confinement, tente d’accompagner cette période particulière de transition et d’évolution en transformant l’espace d’enfermement en laboratoire d’expérimentation. Par l’élaboration d’un protocole, suivi d’un lâché de graines depuis chaque participant de par le monde, la 5V offre de former un réseau végétal où les humains participent modestement à la création d’une utopie, dont la plante est le canal.
Des recherches scientifiques récentes montrent que les arbres et les végétaux sont des êtres sociaux et communiquent entre eux. Les chamans, qui consomment certaines plantes afin d’accéder à des niveaux de conscience et de métacommunication, le disent depuis longtemps.

La 5V propose de créer un champ de connexion de conscience entre les individus en mettant en place un protocole ritualisé de communication par le végétal. Chacun pourra intégrer ce nouveau réseau planétaire par l’intention, la conscience et l’action.

*« Véhicule » est le terme utilisé par les chamans amérindiens pour désigner le tabac, les boissons, les hallucinogènes ou les objets qui permettent de « voyager » vers les esprits.

Né à Casablanca en 1984, où il vit et travaille, Youssef Ouchra a fait des études en graphisme et en cinéma. Artiste pluridisciplinaire, il pratique la performance, l’installation et la vidéo. Il interroge le rapport aux formes, aux gestes quotidiens et aux rituels. Il questionne les interactions du corps avec ce monde connecté qui détache l’humain de sa nature. Il explore notamment les thèmes de la consommation, des systèmes d’information et du travail, en soulignant le risque de médiocratie qu’ils imposent à l’humanité.
Visa pour la création / 15 février – 15 avril 2021