Artistes en résidence — 2022

RÉSIDENCES DE CRÉATION
FÉVRIER — MARS 2022

FLORYAN VARENNES

Aux Maisons Daura, dans le cadre de l’exposition La Cérémonie à la Maison des arts Georges et Claude Pompidou, Floryan Varennes prolonge ainsi son travail sur des corps altérés et ambivalents. Il reprend et augmente ses recherches sur de nouvelles armes en verres, l’héraldique et les trophées d’armes comme pharmakon et produits de nouvelles sculptures en lien avec des systèmes de protections issue de l’ère médiévale, réactualisé avec des matériaux chirurgicaux et des végétaux thérapeutiques propre au territoire du Lot. Il produira aussi une nouvelle vidéo, prémisse de nouvelles recherches en 3D.

JUIN 2022
GAËLLE LEENHARDT

En juin, Gaëlle Leenhardt est en résidence à la Maison des arts, préparant son installation Eaux Dormantes, inspirée par la résurgence du Trou Madame, proche de Cénevières, visible tout l’été 2022 au sein de l’exposition Dans les forêts disparues du monde. Diplômée de l’atelier de sculpture de La Cambre à Bruxelles, elle pratique une vision élargie de la sculpture, qui englobe la photographie et s’appréhende le plus souvent sous forme d’installation. S’inspirant du travail archéologique et des processus géologiques qu’elle étudie, elle moule, sculpte, agrège, coule des matières minérales, terre, pierres, plâtre, béton.

AOÛT 2022
EVGENY GRANILSHCHIKOV

Artiste et réalisateur indépendant moscovite diplômé de la Rodchenko, Evgeny Granilshchikov formule son langage visuel via la vidéo, l’esthétique cinématographique, la photo, le graphisme, l’art sonore et les expérimentations musicales. Ses projets explorent les questions de sa propre génération ainsi que ses frustrations personnelles et politiques. S’en dégage un esthétisme subtil avec des récits sincères et un certain détachement, à la manière d’un Kurt Cobain dont il est un fan inconditionnel. Au sein des Maisons Daura, lui et sa compagne Arina Oliunina, bénéficient d’une liberté, d’expression et de création, retrouvée et débridée.

HORIZONS
SEPTEMBRE — OCTOBRE 2022

GUILLAUME BOILLEY, VIRGINIE CAVALIER, MARION LEBBE,FRANÇOIS SALMERON, JI SEO

Horizons est un programme de résidence imaginé par la Maison des arts Georges et Claude Pompidou avec les quatre écoles supérieures d’art d’Occitanie : MO.CO.ESBA – Montpellier, ESAD – Pau-Tarbes, ESBAN – Nîmes et isdaT – Toulouse. Chaque année en septembre et octobre, la Maison des arts accueille pour six semaines de résidence quatre artistes récemment diplômé.e.s de ces écoles (dans les cinq dernières années). Un·e critique d’art les rejoint pour une semaine d’échanges afin de rédiger ensuite un texte critique sur la pratique de chacun·e. Le programme Horizons est ainsi un outil essentiel d’accompagnement des jeunes artistes sur la voie de la professionnalisation, mission fondamentale d’un centre d’art contemporain.

Peintre, Guillaume Boilley cherche à « donner vie à la peinture ». Il crée des dispositifs et installations qui ajoutent, à ses peintures, du son, de l’animation, de la lumière, des moteurs ou des sculptures, créant ainsi dans l’espace des relations narratives entre les différents éléments. Sculptrice, Virginie Cavalier s’intéresse à l’animal et au vivant dans une perspective animiste. Elle utilise de véritables restes, trophées ou dépouilles animales et leur donne une deuxième vie sous la forme de sculptures hybrides. Originaire de Corée, Ji Seo pratique la peinture, la sculpture et la vidéo à travers une approche méditative sur la vie, le temps et la nature. En résultent des peintures délicates aux pigments naturels et des installations évoquant la douceur de certains paysages. Marion Lebbe s’intéresse à la copie et à la répétition. Par le dessin, la sérigraphie ou la peinture, elle s’intéresse à la transposition à la fois d’univers quotidiens (copie de plannings hebdomadaires par exemple) et de souvenirs d’œuvres d’art, à travers notamment des ateliers collectifs de peinture murale. En outre, nous accueillons François Salmeron, journaliste et critique d’art. Doctorant en Philosophie à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, où il est aussi chargé de cours, ses recherches se développent autour de l’éthique de la responsabilité et de l’esthétique environnementale.

RÉSIDENCE CROISÉE FRANCE-SINGAPOUR

SEPTEMBRE — OCTOBRE 2022
ORIANE DÉCHERY, RUSYDAN NORR

La Maison des arts Georges et Claude Pompidou organise pour la première fois une résidence croisée avec Grey Projects, un lieu de résidence et de recherche artistique de Singapour, en partenariat avec l’ambassade de France et le National Arts Council de Singapour.

Rusydan Norr est un artiste singapourien et étudiant-chercheur dans le champ de l’agro-écologie urbaine. Il travaille la photographie, l’installation et l’objet, en prenant toujours en considération le contexte socio-culturel et l’impact écologique des matériaux qu’il utilise. Il cherche à mettre en lumière les processus régénératifs à l’œuvre dans la nature par ses recherches ou ses œuvres.

Oriane Déchery observe les matériaux qui construisent le monde ; les outils, les techniques et les cadres du travail qui en dépendent. Les projets qui émanent de cette pratique, utilisant la sculpture, la peinture, le son et la vidéo, questionnent nos idées reçues sur le travail, en révélant occasionnellement le cadre du travail lui même, et ses outils.

 

Portes ouvertes
En lien avec les résidences France-Singapour et Horizons, nous proposons trois jours de rendez-vous publics :

– le 17 et 18 septembre de 15h à 18h : dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, nous invitons le public à découvrir l’ancienne demeure du peintre Pierre Daura, aujourd’hui dédiée à la création contemporaine.  À l’occasion de cette visite, le public rencontre les artistes en résidence dans l’intimité de leurs ateliers.
6 visites d’1h.

– le 16 octobre de 16h à 19h : Journée Portes ouvertes dans le cadre de la Journée des ateliers d’artistes d’Occitanie. Le public assiste en direct à l’enregistrement d’une émission de radio depuis les Maisons Daura (en collaboration avec Radio Temps Rodez) puis visite chaque atelier en présence des artistes. La soirée se termine par un verre convivial pour faciliter les échanges.