Les Maisons Daura
résidences internationales d’artistes
région Occitanie

 

Les Maisons Daura, lieu ressource pour la création contemporaine, privilégient le dialogue entre des pratiques, des disciplines, des identités et des géographies.

Depuis mars 2005, elles hébergent un centre de recherche et d’innovation artistiques pour toutes les disciplines. A l’abri des vicissitudes de la vie citadine, les artistes et chercheurs d’univers différents développent de nouveaux projets et élaborent ici des formes qui réfléchissent le monde dans lequel nous vivons.
En prise avec la réalité sociale et agricole, historique et paysagère, ils expérimentent et agitent le contexte pour le donner à voir autrement, en analyser les enjeux et nous raconter un peu tous, dans la variété de nos langages et de nos appartenances.

Les Maisons Daura sont aussi un lieu d’échanges avec les habitants du village et de la vallée. Le Parcours d’art contemporain en vallée du Lot propose, chaque été, la présentation des œuvres réalisées lors des résidences de printemps. Il s’inscrit dans le programme du réseau régional art contemporain en lien avec les Abattoirs, Frac Midi-Pyrénées. Les réalisations des résidences d’automne peuvent ouvrir des partenariats avec les structures culturelles du territoire.

Modalités d’accueil aux Maisons Daura

L’hébergement

La grande et la petite maison

Deux bâtiments distincts peuvent accueillir jusqu’à six personnes en simultané. Les artistes y disposent : d’un logement équipé en meubles, vaisselle, literie…mis à disposition gratuitement pendant le temps de la résidence. La totalité des frais afférents au logement est prise en charge.

Le premier niveau de la grande maison est à usage collectif. Il comprend un grand salon, une cuisine, une salle à manger, une bibliothèque et des jardins. Ces lieux sont des espaces de convivialité et éventuellement de travail. La grande maison compte cinq chambres indépendantes et deux ateliers. Les artistes dont l’expression induit des nuisances sonores sont accueillis prioritairement dans la petite maison où ils disposent d’un logement et d’un atelier autonomes.

Les ateliers

Au niveau de la rue, la grande salle ouverte sert alternativement d’atelier ou de salle de présentation publique, de même que la salle voûtée en mezzanine. Espaces de dialogue et d’exploration didactique, ils servent de lieu de réception pour des groupes d’enfants et d’adultes lors des rencontres avec des artistes résidents.

Le niveau deux comprend :
– l’atelier multimédia équipé d’un ordinateur et de logiciels de traitement d’images et de sons, de graveur, scanner et imprimante.
– un vaste atelier lumineux  avec des tables de travail, chaises et évier.

La médiation et la coordination

Une personne est chargée de l’organisation et du suivi des résidences. Elle a pour mission de répondre autant que possible aux demandes des artistes, d’organiser le planning des visites et d’assurer les fonctions de médiation entre les artistes, les villageois et le public (scolaires, jeune public, familles, touristes…).

Sélection des artistes

Pour le printemps, la sélection des artistes est assurée par la MAGCP, à laquelle s’adjoint un commissaire associé. Il s’agit de mettre en œuvre un projet collectif en arts visuels, son, architecture… dont les productions seront présentées pour le Parcours d’art contemporain en vallée du Lot qui suit la résidence. Le prochain appel à candidature pour le printemps 2018 sera ouvert en mars 2017. Voir ici le dernier formulaire de candidature.
Pour l’automne, la résidence est ouverte à 3 ou 4 jeunes artistes en partenariats avec les 4 écoles d’arts de la région Occitanie, pour le soutien à l’émergence d’une scène artistique régionale. Il revient aux écoles de proposer les candidatures de leurs anciens étudiants (N-3). Les Maisons Daura reçoivent en même temps 1 ou 2 artistes associés à des programmes internationaux.

For spring, the MAGP assumes the artistic direction with an associated curator. They implement a collective project with the chosen artists.  See the previous call for application ownload here.
At Autumn, the residence is open to 3 or 4 young artists in partnership with the 4 schools of arts of the region. Les Maisons Daura receive, in the same time, 1 or 2 artists from partnership-programs abroad.

 

Autres formules d’accueil

En complément du programme de résidences, les Maisons Daura peuvent accueillir ponctuellement des artistes de toutes disciplines, en mettant à disposition les locaux, en contrepartie de partenariats ou d’une location (nous consulter). Les lieux se prêtent également à l’organisation d’événements ou de séminaires, des hébergements complémentaires pour les groupes sont possible dans le village, à proximité immédiate des Maisons Daura (nous consulter).

 

Vie pratique

Le village de Saint-Cirq-Lapopie est situé dans la vallée du Lot entre Figeac et Cahors. Il est assez éloigné des pôles urbains de la Région :
– 20 km de Cajarc (˜ 25 min)
– 29 km de Cahors (˜ 35 min)
– 45 km de Figeac (˜ 55 min)
– 130 km de Toulouse (˜ 1h45)

Tabac-presse & dépôt de pain (uniquement en période estivale) dans le village. Supermarché à 20 km à Cajarc. Magasins de matériaux & bricolage à Cajarc, Cahors ou Figeac. Hypermarchés à Cahors ou Figeac. Magasin Beaux-arts à Toulouse.

 

Sites touristiques à proximité

Grotte du Pech-Merle à Cabrerets
Phosphatières du Cloup d’Aural à Bach
Château de Cénevières
Château de Larroque-Toirac
Gouffre de Padirac
Grottes de Rocamadour

 

L’allocation de résidence

Les artistes résidents bénéficient d’une allocation dont le montant est fonction du temps de résidence effective. Sa base forfaitaire correspond à l’indemnisation des frais non directement pris en charge, notamment la nourriture, et peut s’élèver à 2500 euros pour les séjours de printemps (3 mois) et à 900 euros pour les séjours plus courts à l’automne (6 semaines). Les frais d’aller-retour domicile / Saint-Cirq-Lapopie sont indemnisés à hauteur maximale de 200 euros sur production des titres de transports. La participation aux frais de production se fait par le biais d’une enveloppe mutualisée afin de permettre des réponses adaptées aux projets. Tous les coûts en communication (publicité, cartons d’invitations, réceptions, publications, catalogues, mailing, vernissages) sont pris en charge par la MAGP et ses partenaires.

 

Le contrat de résidence

Les engagements réciproques de l’association et de l’artiste en résidence sont fixés préalablement par contrat.