MATTHIEU DUPERREX

Docteur en arts plastiques, Matthieu Duperrex est directeur artistique du collectif « Urbain, trop urbain ». Ses travaux artistiques procèdent d’enquêtes sur les milieux anthropisés et croisent littérature, sciences humaines, arts visuels ou numériques. Il utilise l’enquête comme dispositif artistique. Elle lui permet d’instruire sa sensibilité à la Terre et d’y fonder, non seulement des connaissances scientifiques, mais aussi une éthique et une politique de l’habitabilité du monde.

Né en 1974, il vit et travaille à Toulouse.

 

Ici e(s)t ailleurs — Du 18 novembre au 22 décembre 2019, l’Atelier de l’observatoire à Casablanca, Maroc, reçoit Matthieu Duperrex (artiste résident à Toulouse) et Abderrahmane Doukkane (artiste résident à Casablanca).
Interroger les liens entre art et environnement, susciter une réflexion sur les enjeux de l’inscription de l’art dans un territoire, rendre sensible la diversité et la complexité des perceptions sont les perspectives du présent projet. En se saisissant de la réalité territoriale, des singularités sociales, géographiques, environnementales de la ville de Casablanca et de ses bords comme du site touristique de Saint-Cirq Lapopie et de la vallée du Lot, les artistes et chercheurs travailleront à engager un dialogue avec les populations et les paysages qui la composent. Lors de cette résidence à Casablanca, il est question de favoriser l‘émergence de nouveaux récits pour la ville, son histoire et sa projection future. Dans la foulée des reportages déjà effectués par Abderrahmane DOUKKANE, le duo Duperrex/Doukkane mènera une enquête sur le fleuve côtier Bouskoura.

Cette résidence est menée avec le soutien de l’Institut français, de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et de air de Midi, réseau art contemporain en région.