C&G ART GROUP

Margot GUILLEMOT (France, 1993) et Chiehsen CHIU (Taiwan, 1986) – cherchent un nouveau visage à la peinture de paysage dans les tensions existantes entre passé et présent. Mêlant sculpture et image, état matériel et immatériel des formes, ils interrogent la conservation de la mémoire, visible dans l’architecture comme celle, intangible, de la quotidienneté des lieux face aux basculements apportés par la modernité.

 

En quoi consiste votre (vos) projet(s) de résidence ?

C&G Art Group : Nous travaillons depuis deux années sur un village à Taiwan récemment vidé de ses habitants dans le but de devenir — après rénovation — un musée à propos de lui-même et de la vie dont il a été le témoin. Cette expérience a canalisé des questions importantes placées au cœur de notre pratique : glissements entre les notions de rénovation et de restauration, de virtuel et de réel, de présentation et de représentation.  De plus, l’année 2019 est aussi marquée par la création d’une œuvre multimédia semi-interactive en collaboration avec l’Institut de recherche des technologies industrielles de Taiwan (ITRI). L’œuvre en développement interroge ces architectures de mémoire et leur lien avec les personnes qui les ont fait exister. Elle questionne aussi les technologies de l’image comme outil de préservation et porte nos réflexions sur l’instabilité des archives numériques.  Alors, en résidence dans une maison classée, située au cœur d’un village protégé, nous nous proposons de faire résonner les questionnements que nous menions à Taipei dans un contexte géographique, une dynamique démographique et un régime règlementaire très différents.

 

Quelques mots sur votre expérience — effective ou rêvée — en tant qu’artiste en résidence.

C&G Art Group : Il n’est pas toujours facile de s’isoler pour travailler en étant chez soi.  La proposition des Maisons Daura nous permet de nous focaliser sur nos projets dans un milieu qui leur sont dédiés. L’environnement y est riche et apporte énormément de possibilités et de développement nouveaux, au-delà même du projet de résidence. Les échanges, qu’ils soient de l’ordre de la vie quotidienne, partagée avec les autres résidents, ou de travail, apportent une vraie plus-value au cadre de vie et à nos réflexions. Il est sûr que nous repartirons différents de ceux que nous étions en arrivant !

 

Margot GUILLEMOT et Chiehsen CHIU sont diplômés du DNSEP en 2016, à l’Esba-MoCo de Montpellier.
Cette résidence fait partie du dispositif Post-Production, soutenu par le ministère de la Culture et de la Communication, pour la professionnalisation de jeunes artistes. Développé ici en partenariat avec les écoles supérieures d’art de la région Occitanie : l’Esban de Nîmes, l’Esba-MoCo de Montpellier, l’isdaT de Toulouse et l’Ésa des Pyrénées — Pau Tarbes, la MAGCP permet à de jeunes diplômé·e·s de bénéficier d’une résidence de recherche de six semaines aux Maisons Daura. 
L’automne aux Maisons Daura — septembre – octobre 2019