VENDREDI 16 NOVEMBRE, 20H30
SALLE DES FÊTES, CAJARC

« Une fille de Ouessant » d’Éléonore Saintagnan (docu-fiction, 28 min, 2018)

« Ága » de Milko Lazarov (Drame, 1H36, 2018), En avant-première. V.O sous-titrée français.

 

 

À la pointe de la Bretagne, l’île d’Ouessant, lande d’herbe soufflée par les vents du large, est la dernière terre avant l’Amérique. De par sa situation géographique, c’est un lieu qui ouvre la porte à l’imaginaire. Réalisé par Éléonore Saintagnan, Une fille de Ouessant est un film d’artiste nourri d’archives régionales du temps où l’île vivait principalement de la pêche. Mais la réalisatrice nous emporte loin, dans un monde où la réalité historique se nourrit d’une mythologie personnelle, dans des lieux fantasmés et où, force de projections, on commence à sentir les embruns salés sur notre visage.

Eléonore Saintagnan était en en résidence au sémaphore du Créac’h à Ouessant en avril 2014, après de nombreux autres artistes dont Sébastien Vonier.

 

La cinquantaine, Nanouk et Sedna vivent harmonieusement le quotidien traditionnel d’un couple de Iakoutes. Jour après jour, le rythme séculaire qui ordonnait leur vie et celle de leurs ancêtres vacille. Nanouk et Sedna vont devoir se confronter à un nouveau monde qui leur est inconnu.

Grand Prix du Festival du Film de Cabourg 2018

— TARIF : 3 € TARIF JEUNE / 6 € PLEIN TARIF